mercredi 6 mars 2013

Dans la capture


Assises dans la vitrine de la boulangerie, on essayait de capturer les flocons qui tombaient massivement du ciel avec notre cell. Ma vieille réguine étant ce qu'elle est -- une vieille réguine --, le succès était loin d'être assuré. Constatation aisée lorsqu'on regarde le résultat ci-haut. On s'amusait un peu, entre deux copies à corriger, entre deux pages de manuscrit. J'étais excitée d'être dans une ville habitée, d'être dans le monde. C'est alors que j'ai eu une révélation : je me fous des chaï lattés. Ce qui m'intéresse, ce sont les gens qui peuplent les cafés, les boulangeries, les lieux publics. Osti que j'aime ça. Les mondanités, toujours les mondanités. C'est une sorte de maladie. Enfin... On essayait de capturer les flocons de neige avec notre cell. Les deux vieux à côté de nous se cruisaient ferme. Après qu'elle lui ait donné une petite note sur un bout de papier, il l'a serrée dans la poche de sa chemise et a lancé à sa nouvelle future flamme : « Quand je vais me déshabiller ce soir et que j'enlèverai ma chemise, je vais penser à vous. » Se cruiser en se vouvoyant est probablement la plus belle marque de raffinement. Non, mais ça fait changement de phrases du genre « Chez nous ou chez vous? ». On peut tu être trad en paix. Après m'être brûlée les doigts plusieurs fois, je peux maintenant affirmer que je préfère les gentlemans, les fins, les vraiment fins, les flatteux de cheveux. C'est ce que je me dis quand je lis tes messages, quand je vois avec quelle gentillesse tu t'adresses à moi malgré ce qui est arrivé. Première fois de ma vie que je ne me sens pas comme une tache à marde. Juste parce que t'es encore fin après. Autant que tu l'étais avant pis pendant. Du jamais vu. En même temps, quand j'écoute Louis-Jean Cormier, avec toute la force de son charisme, parler aux étudiants ou que j'écoute Louise Latraverse discuter avec Robin Aubert, je me dis que le surplace me guette dans le détour, pas loin, que je rêvais tellement plus avant. Enfin... cet après-midi-là, on essayait de capturer la grosse neige mouilleuse qui tombait du ciel. En vain.