jeudi 3 janvier 2013

Dans le ski


Contrairement aux soeurs McGarrigle, quand il fait frette, moi, je fais du ski. On n'est pas nombreux d'ailleurs à s'élancer sur les pistes lorsqu'il fait -33°C. On se sent plus fort, plus brave. Et ça rend heureux. Je ne sais pas trop pourquoi. Ce doit être chimique, mais il se passe quelque chose dans ma tête qui me met en joie de façon instantanée. Il y a le fleuve qu'on dirait coincé dans ses engelures. Il y le blanc qui craque. Le ciel bleu pâle et rose. C'est trop.