dimanche 16 décembre 2012

Dans le formulaire


Mon vin chaud est rendu froid. Le serveur vient remplacer la chandelle sur ma table. Juste avant, il me demandait si on pouvait se passer de la musique de «bas de Noël». Mais bien sûr. Il y avait l'Heptade en rentrant et c'était parfait. Ma soupe à l'oignon est presque achevée. Elle est comme elle devait l'être : chaude, réconfortante et laide. Deux amoureux viennent de rentrer, suivis de près par deux autres. C'est le coin des lovers ici. Parce qu'il fait froid dehors, le vent fouette les visages et les coeurs et dimanche conserve tout le monde à l'intérieur. C'est une convention : le dimanche, on reste dans nos intérieurs. Moi, je n'avais pas le choix. Le lavage ne pouvait plus attendre. En plus, j'étais restée chez moi bien sagement depuis trop longtemps. Tu me faisais la conversation. Alors, ça allait bien. Mais lorsque tu es parti, lorsque mon livre s'est terminé, à quoi bon rester en dedans. Où est passé Noël? Avec le formulaire A-38 probablement.