mardi 8 mars 2011

Dans une chanson de Bob Dylan (obsession #7)

Les mots apparaissent lentement
Se dressent comme une assiette
à l'envers

Gonflement de soir

Les intentions sont contraires et la bienséance restreint les passions
Nous voilà dans des états secondaires
de polyvalente

Je souris dans l'autobus
Déchirements agréables
Saturées de transports amoureux, mes paupières fixent
L'en-dessous du paysage
filé de vert et de blanc

Le fleuve fume
de gros cigares
Des souvenirs à cinq cennes plein la bouche
Une gueule de cent millions d'hectars